Engagement Féminin

Contexte

Le projet Engagement Féminin se fonde sur le constat qu’il existe des gênes, des difficultés à l’engagement de la gente féminine africaine en matière de création chorégraphique. En effet, malgré l’ascension que connaît la danse contemporaine sur le continent africain ces dernières années, on remarque qu’il y a très peu de danseuses sur les plateaux, et que celles-ci ne prennent pas d’initiative artistique (création de compagnie, résidence, tournée, formation, etc).
Pour encourager et soutenir cette liberté d’expression artistique, le projet Engagement Féminin offre un cadre adéquat aux artistes féminines d’Afrique en leur donnant accès à des formations sur de longues périodes, à des résidences de création et des tournées.
Portée par l’association Wa Tid Saou (Bordeaux), Art Dev’ (Ouagadougou) et la Cie Auguste-Bienvenue, la formation entame une phase pilote en 2008 et voit le jour en 2009. Après plus de 10 ans d’existence, plus de 70 Femmes de 14 pays d’Afrique ont bénéficié du projet de formation et 13 créations ont été réalisées et ont tourné à l’international.

Le nouveau programme Engagement Féminin

Depuis maintenant une dizaine d’années, la compagnie Auguste-Bienvenue, portée par l’association Artistique Développement (Art’ Dév) au Burkina Faso et l’association Wa Tid Saou – Allons danser en France, s’est donnée pour mission de rééquilibrer les chances entre les hommes et les femmes dans le champ de la danse contemporaine en Afrique.

C’est ainsi que le nouveau programme « Engagement Féminin » propose d’étendre son accompagnement, initialement prévu sur un temps fort d’une durée d’un mois, à un programme de formation sur un an qui accueillerait une classe de 20 élèves à l’année.
Divisée en deux niveaux (débutantes et avancées), la formation se divise en trois trimestres, de septembre à juillet. L’année 2021 représenterait une phase pilote afin d’organiser et de structurer cette nouvelle formule pour l’inaugurer en septembre 2022.

La formation

Ainsi, plusieurs actions concrètes autour du développement de la danse, sa pratique et la professionnalisation de ses acteurs sont prévues dans ce programme varié qui réunira :
Des ateliers et des Master classes autour des arts de la danse.
Des formations théoriques en administration, communication et des cours pratiques autour des métiers de la régie de spectacle et de la scénographie.
Un accompagnement personnalisé des stagiaires dans leurs projets professionnels via des tuteurs professionnels.
Une diffusion en salle des rendus d’ateliers et des recherches chorégraphiques.
Un soutien à la diffusion des créations de la plateforme chorégraphique à travers le réseau de la Cie Auguste-Bienvenue.
Des initiatives citoyennes avec des activités en lien avec le public (reboisement et aménagement de l’espace public, rencontre-débats et projection de films et documentaires…).

Ce programme de formation est ouvert à toutes les femmes d’Afrique sur candidature et lettre de motivation.

Les objectifs

Les objectifs de cette nouvelle version d’ « Engagement Féminin » sont de favoriser l’accès à la formation aux femmes d’Afrique grâce à une offre de formation à la fois théorique et pratique mais aussi de valoriser les expressions artistiques des stagiaires et de promouvoir l’entrepreneuriat des femmes en soutenant leurs projets professionnels. 

L’animation d’un réseau féminin : le REF

Le programme de formation est complétée par le R.E.F : le Réseau Engagement Féminin qui propose offre l’opportunité aux danseuses issues de la formation « Engagement Féminin » d’échanger sur les dispositifs d’aides et les initiatives de chacune mais aussi d’encourager la réflexion sur les projets en commun et l’entraide des femmes travaillant dans le secteur culturel.

Participez à l’édition 2021 de Engagement Féminin !

Partenaires du projet

LIENS PRESSE

Reportages sur Engagement Féminin #12

Engagement Féminin, les 10 ans : le bilan

Retour en haut