Compagnie Auguste-Bienvenue

Compagnie Auguste-Bienvenue

Traces : la presse en parle !

 

          « La salle est obscure. Silencieuse. Le décor présente un bric-à-brac d’objets et crée différents espaces qui renvoient à des atmosphères particulières. Un lieu d’indétermination entre microcosme et macrocosme. Cette mise en espace constitue une première étape  d’un rituel de déconstruction du réel. En effet, s’y juxtaposent comme dans un patchwork (une mosaïque) des éléments disparates de notre environnement quotidien (toile, poudre, tissus…) L’éclairage revient peu à peu. Sur l’aire de spectacle, deux hommes. L’un, le plus grand, le torse nu. L’autre, en débardeur. Ils sont aux deux extrêmes. On les entend respirer bruyamment. A mesure que la salle s’éclaire, ils se rapprochent davantage. Soudain, comme secoués par une décharge électrique, ils se mettent à faire de grandes acrobaties. Ils sont maintenant au milieu de l’aire. La musique accompagne leurs pas. Ceux-ci sont exécutés avec rapidité. Les danseurs se cambrent. La musique est de plus en plus forte. Les pas, de plus en plus endiablés. Il y a une harmonie entre le rythme et le mouvement des corps. Le jeu de corps, d’espace et de lumière laisse entrevoir un travail de fusion. Ainsi se présente le spectacle ‘‘Traces…’’.

 

 

Arsène Flavien BATIONO, « ‘‘Traces’’ communion de corps et d’esprit ». L’événement

N° 125 du 10 octobre 2007.



24/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2070 autres membres