Tin Souk Ka (Au milieu d’ici) | Reprise de création 2005

Durée • 60 mn
Conception • Bienvenue Bazié, Wilfried Souly et Auguste Ouédraogo
Chorégraphie • Bienvenue Bazié
Sous le regard complice de • Auguste Ouédraogo et Wilfried Souly
Musique • Percussion de Mamadou KIENOU et Moustapha SISSOKO (guitariste)
Création lumière • Victor Corolleur
Régisseur • Wend Nonga SOUBEIGA
Scénographie • Sahab KOUANDA
Interprétations • Bienvenue Bazié, Auguste Ouédraogo, Wilfried Souly et Mamadou KIENOU et Moustapha SISSOKO (guitariste).
Production / diffusion • Wa Tid Saou – Art Dev’
Partenaires financiers et coproducteurs • le centre culturel français Georges Méliès de Ouagadougou, AFRICALIA Gelgique, l’école des sables/Jant Bi Sénégal.
Remerciements • KAZI’S Design, Victor COROLLEUR, Ousmane BOUNDAONE, Sahab KOUANDA


L’homme, quelques fois par envie, dans le besoin, la nécessité, se déplace, change de milieux, d’horizons pour la réalisation de certains de ses rêves.
Quelques fois ignorant, mais rempli de courage et d’envie, ses pas empruntent une direction. Laquelle ? Celle à sens unique ? Celle à double sens ? Quel résultat ?
Nous vivons sur une surface où le changement d’un point nécessite une adaptation aux conditions sur place, d’où l’obligeance de faire pression sur soi-même afin d’amortir celle qui descend sur nous.

Tin Souk Ka, traitant le thème de l’exil, du mépris et de l’exclusion, nous oblige à calculer, à peser nos pas et savoir où poser le pied.
Que dire sur l’homme de la brousse ?
L’homme des grandes villes ?
La race ?
Le pays ?
La civilisation ?

N’est-ce pas en faisant tomber certaines barrières qu’un peuple révèle sa propre nature ?

Bienvenue Bazié


Tin Souk Ka est passé par là… et sa reprise peut encore passer par ici…

Calendrier
Septembre 2005, Centre culturel Français Georges Meliès – Ouagadougou, Burkina Faso
Novembre 2005, Dense Bamako danse – Bamako, Mali

Conditions d’accueil
6 personnes en tournée :
3 danseurs chorégraphes, 2 musiciens et 1 technicien

Conditions financières
Nous consulter
++ transport, transfert, hébergement, per diem

Possibilité d’ateliers et bord de scène.

Retour en haut