La compagnie

Créée en 2000, la Compagnie Auguste-Bienvenue, portée par les danseurs et chorégraphes Auguste Ouédraogo et Bienvenue Bazié, se présente tel un laboratoire artistique. Le travail de recherche chorégraphique et interdisciplinaire côtoie la formation de jeunes danseurs et la sensibilisation des publics à la forme chorégraphique tant au Burkina Faso qu’en France.

Notre engagement

À travers une implication dans la médiation culturelle, il s’agit de mettre en réflexion la pratique de la danse et, au delà, rencontrer et partager… Enfin, donner et recevoir.

Depuis 2008, la compagnie développe le projet « Engagement Féminin » à Ouagadougou. Cette initiative a permis l’émergence d’une nouvelle génération d’artistes chorégraphiques féminines africaines grâce aux formations annuelles et la diffusion internationale des spectacles créés dans ce cadre.

Avec ces allers-retours incessants entre la France et l’Afrique, et leur manière d’intégrer de multiples influences, Auguste et Bienvenue tirent leur inspiration de la complexité des relations entre les hommes et mettent l’accent sur la pluridisciplinarité de la création.

L’approche singulière du mouvement chorégraphique et l’écriture propre des chorégraphes se retrouvent dans un répertoire riche de 12 créations : Kuum (Mort), 2001 / Bûudu (Le Songe du Peuple), 2002 / Tin Souk Ka (Au milieu d’ici), 2005 / Traces, 2007 / Tourments Noirs, 2009 / Dans Un S’Y Mettre, 2009-2010 / Écoute ma musique, 2009-2010/ Zouhan (la Parole), 2012-2013 / Sous un projecteur 2015 / PerformerS, 2015 / Peubléto, 2018/ Les Vivants 2019.

Ces œuvres ont fait l’objet de tournées aux plans national et international, sur des lieux et festivals tels le Barbican Center à Londres – Angleterre, Le Théâtre national de Bordeaux Aquitaine, Le Tarmac à Paris – France, le Yale Repertory Theatre – New Haven – USA, l’ODD-CDC – Ottawa – CANADA, Le Kampnagel – Hambourg – Allemagne, le SIDANCE festival – Séoul – Corée du sud, Dialogues de Corps Festival International de Danse – Ouagadougou – Burkina-Faso…

Direction artistique

Auguste Ouédraogo

Né en 1979 à Ouagadougou au Burkina Faso, il intègre la troupe Le Bourgeon du Burkina en 1993 où il suit jusqu’en 2000 une formation en danse, théâtre, conte et musique sous la direction artistique de Théodore L. Kafando, Salia Sanou et Amadou Kienou.

Entre 1996 et 2001 il suit des formations proposés par le Centre Culturel Français Georges Méliès de Ouagadougou avec Nana Nilson, Christophe Chelleux, Robert Seyfried, Seydou Boro…
Puis les formations données par Opiyo Okach, Xavier Lot et Angelin Prejlocaj à l’occasion des éditions 2002, 2003 et 2005 du Festival Dialogues de corps à Ouagadougou.

En 2001 et 2002, il est invité par le Festival Montpellier Danse dans le cadre des Ateliers du Monde dirigés par Susan Buirge, Bernardo Montet et Benoît Lachambre. Il participe au stage international de danse (Laboratoire de Création) dispensé par Claude Brumachon et Benjamin Lamarche au Centre Chorégraphique de Nantes.
En 1993 il rencontre son partenaire Bienvenue Bazié avec qui il crée la compagnie Auguste-Bienvenue en 2000. Depuis, huit créations verront le jour.
En 2008, Auguste Ouédraogo et Bienvenue Bazié mettent en place le projet Engagement Féminin qui offre un cadre adéquat aux artistes féminines africaines en leur donnant accès à des formations longues, des résidences de création et des tournées. De ce projet est née en 2010 la pièce Dans Un S’y mettre.
Parallèlement il participe en tant qu’interprète et chorégraphe à plusieurs créations :

2000 : Kôyan Kôté – Salia Sanou, Seydou Boro et Cyril Viallon
2002 : Transpace Cie DIT de Robert Seyfried
2004 : Sèg Sègbo avec la collaboration de Hind Benali
2006 : Toupie or not toupie – Laboratoire de création au CNDC Châteauvallon
2011 : L’Opéra Urbain Leena – Boris Boubacar Diop et Guy Lenoir
2012 : Biface Concert-Chorégraphique de Perrine Fifadji et Khanzaï
2013 : Pourquoi la hyène… de Seydou Boro.


Bienvenue Bazié

Ses premiers pas sur scène remontent à 1993 lorsqu’il est lauréat du deuxième prix du concours inter-établissements de poèmes récitals organisé par la direction des arts et des métiers d’arts et participe ensuite à une tournée nationale.

En octobre 1993, il intègre la troupe polyvalente et artistique le Bourgeon du Burkina où il suit une formation artistique pluridisciplinaire en danse, théâtre, conte et musique. Il participe à plusieurs tournées nationales et internationales et devient, à deux reprises, lauréat du grand prix national de la création chorégraphique.

Huit ans après, il se spécialise dans la danse et la chorégraphie et multiplie les rencontres en participant à des formations à Ouagadougou avec des chorégraphes tels Salia Sanou, Seydou Boro, Xavier Lot … avec qui il collaborera quelques années plus tard.

En 1993 il rencontre son partenaire Auguste Ouédraogo avec qui il crée la compagnie Auguste-Bienvenue en 2000. Depuis huit créations verront le jour.

Parallèlement il poursuit ses collaborations en tant qu’interprète pour la compagnie Kongo Ba Téria pour les pièces Vin Nem et Nagtaba, la compagnie ULAL DTO de Xavier Lot pour les pièces Welcome to Bienvenue et Derrière les Mur/murs, la compagnie Pambè Dance Company pour Étrange Étranger, la compagnie Seydou Boro pour les pièces le Tango du cheval et Le cri de la chair.

Il co-écrit des spectacles :

2011-2013 : Converse et Idiom avec Jennifer Dallas de Demi Dance Project.
2012 : M-Im avec Salia Sanou pour les danseurs de la formation « je danse donc je suis » du Centre de Développement Chorégraphique (CDC) la Termitière.
2013 : Il est invité par Seydou Boro pour la réalisation des spectacles d’ouverture et de clôture du FESPACO (festival panafricain du Cinéma de Ouagadougou).

Retour en haut